mx-brasil

Brasil, quand la publicité décapsule.

11 juin 2014

Bon allez, on avoue, le choix de ce visuel (produit par Adidas pour la coupe du monde) est un peu raccoleur, et surtout témoigne assez mal de la créativité des agences Brésiliennes :) Mais c’est l’occasion – justement – de casser quelques stéréotypes qui restent souvent collés à l’image du Brésil.

A l’occasion de l’ouverture de la coupe du monde de la FIFA au Brésil, je vous donc propose de décortiquer la publicité brésilienne.  Juste histoire de s’imprégner de la culture et de découvrir ce que nos petits frenchies verront sur les écrans de télévision avant de briller sur les terrains.

Pour commencer et dresser le tableau, un petit rappel : le Brésil a placé 5 agences dans le TOP 20 mondial aux Lions de Cannes en 2013. Dont une à la 1ère Place, Ogilvy Brasil.

Et ce n’est probablement pas un hasard si on retrouve dans cette nouvelle vague brésilienne un peu de l’esprit « Brutal Simplicity » qui a fait les belles heures d’Ogilvy.

lions cannes pub bresil nomads lille

(source : http://www.llllitl.fr/2013/10/cannes-lions-classement-meilleures-agences-2013/)

Si le Brésil est encore en développement, le pays a par contre émergé depuis un moment déjà en matière de publicité. Les créatifs brésiliens utilisent largement les nouvelles techniques graphiques et les exploitent au maximum pour des campagnes de haute qualité, tantôt drôles, tantôt interpellante, et toujours efficaces.

C’est un pays qui ose et qui ne se pose pas ou très peu de limite en matière de créations, ce qui fait des publicités drôles, décalées et parfois même choquantes.

Une des caractéristiques principales, la capacité à traiter des sujets sérieux, voire graves (sécurité routière, pauvreté extrème, délinquance…) avec des angles créatifs particulièrement efficaces, et exemplaires.

En TV, pour commencer ce petit spot qui date un peu (1999) mais que beaucoup de publicitaires ont gardé en mémoire pour sa capacité faire simple et efficace :)

Mais il faut le dire haut et fort, les spots brésiliens ne se résument pas aux strings, bikinis et autres mises en valeurs de formes alléchantes…

Tour à tour sensibles, puissantes, interpellantes ou choquantes, les publicités brésiliennes reposent souvent sur un appel à l’intelligence des spectateurs… une croyance forte qui a peut-être un peu disparu de notre paysage publicitaire français – mais ça, c’est un autre débat :)

Du point de vue digital, les brésiliens sont également loin d’être en retard. Et c’est un euphémisme.

Quelques exemples pour illustrer : de la réalité augmentée d’Honda, à un nouveau style de publicité digitale avec le « follower dog », de l’utilisation du (oldschool ?) QR code pour la sécurité routière jusqu’au Great Party Searcher (GPS) d’Heineken.

Si vous avez envie d’en découvrir plus, rendez-vous sur cette page AdsOfTheWorld, témoin de la qualité et de la quantité de la production publicitaire digitale brésilienne :

pub digitale brésil nomads lille

Quant aux prints, lorsqu’ils ne laissent pas apparaître le culte du corps qui anime le pays, ils sont plutôt drôles et inventifs. Et surtout caractérisé par une haute qualité graphique et un grand soin apporté à l’esthétique… dans tous les sens du terme.

 

Enfin, les guerillas marketing sont souvent pris en exemple dans d’autres pays quand on remarque l’intelligence et l’impact qu’elles peuvent avoir. Un exemple avec « the crash coler ».

Alcoholics Anonymous – The Crash Cooler from The Worldwide Ideas on Vimeo.

Vous l’avez compris, les Brésiliens ne s’ennuient pas en matière de publicité, et on a pu remarquer qu’ils avaient de l’imagination, de la folie et surtout beaucoup d’humour. Néanmoins on retiendra qu’il ne faut mieux pas s’attaquer à leurs icônes. En effet une publicité tournant des touristes au ridicule avec la star du  foot Neymar a fait polémique et a été décrite comme de très mauvais goût. A vous de juger.

Attention, le premier coup de sifflet va bientôt retentir et si vous êtes au Brésil, ne zapper pas pendant la mi-temps vous risquerez de passer à côté de publicités délurées.

@MaudeBienfait

 

Laisser un commentaire